Open top menu

Portrait : Gilles Votte, le retour du bois

Portrait de Gilles Votte

Ancien ouvrier, Gilles Votte a décidé de faire revivre un amour de jeunesse, une passion qui était vivante chaque jour : la sculpture sur bois. Au fil des années, Gilles a travaillé de nombreuses œuvres qui ne demandent qu’à sortir…du bois pour décorer d’autres lieux, d’autres maisons. Rencontre et portrait.

 Une fois franchie la barrière, une petite descente bétonnée mène à la porte du garage. Derrière, pas de voiture, ni vélomoteur, ni vélo, ni d’atelier de mécanique. Non, derrière la porte du garage se trouvent là, tapis dans l’ombre, des animaux : une grenouille sautant sur un nénuphar, un cerf dont on n’entend pas le brame, un lapin les oreilles aux aguets, un écureuil dévalant une grosse branche… Dans cet espace où la lumière du jour se fait une place par la petite fenêtre du fond, Gilles Votte a posé ses sculptures sur bois, ses aquarelles, ses anciennes réalisations en plâtre. C’est en effet dans ce lieu qu’il a réuni ses œuvres, chez sa mère qui habite au-dessus. Sa salle d’exposition montre toute la palette des possibilités de sculptures qui inspirent Gilles et que les lumières mettent en valeur.

Lire la suite dans Oiza#3