Open top menu

Portrait de lieu : « La maison de Bd » à Creil

À l'intérieur de la "Maison de la Bd, librairie-papeterie Bulles et crayons à Creil (60)

Depuis 30 ans, Evelyne et Michel ont planché sur la Bd pour en devenir de véritables spécialistes. Aujourd’hui avec leur espace de 300 m2 à Creil ils proposent la diversité d’un genre qui au départ était considéré comme un sous-genre, « lu par des débiles ». Des débuts à Senlis à l’implantation à Creil, bienvenue à la Maison de la Bd chez qui on peut rencontrer régulièrement des auteurs.

1 983. Evelyne et Michel décident d’acheter la librairie-presse qui est en vente à Senlis. « Je venais du sud, j’avais un autre boulot à l’époque, souligne Michel. Mais on s’est dit rapidement qu’il fallait qu’on se spécialise. Moi, j’étais un véritable amateur de BD que je lisais à la lueur de la lampe sous les draps en cachette dans mon lit le soir quand j’étais petit. J’adore Goscinny, Buck Daddy. . . C’était le pré-lancement de la bd dans les revues dans comme A suivre et toutes les revues qui s’intéressaient à la Bande Dessinée. mais à l’époque, la BD était un sous-produit, un genre à part. C’était très franco-belge, très francophone. La BD a pris son essor depuis les années 90. Quand nous étions à Senlis, j’avais venir des cinq auteurs pour des dédicaces : François Dermaut, Jean-Charles Kraehn , Hermann, Patrick Jusseaume, André Julliard. Les gens s’arrêtaient et se demandaient ce qui pouvait bien se passer du côté de l’hôtel dieu, là où se trouvait la Caisse d’épargne. On a bloqué la rue du Châtel. On nous a pris pour des extraterrestres à l’époque« .

Lire la suite sur Oiza#3