Open top menu

Le groupe Crimson ProjeKCt au Ziquodrome de Compiègne

Photos : Crimson ProjeKCt au Ziquodrome

Photos : Crimson ProjeKCt au Ziquodrome

Le « double trio » du groupe Crimson ProjeKCt a tenu toutes ses promesses en offrant une large palette de leur talent sur la scène du Ziquodrome mardi 11 mars

Visiblement heureux d’être sur la scène du Ziquodrome de Compiègne, le groupe Crimson ProjeKCt, déclinaison du groupe originel de King Crimson, a montré l’étendue de son talent avec un concert exigeant, ample et dense. Seul sur scène, le guitariste Markus Reuter plante le décor dès le départ. Quelques notes s’égrènent puis s’entrelacent, le premier batteur Pat Mastelotto puis le deuxième Tobias Ralph imposent ensuite un rythmique puissante et complexe. Puis arrivent les trois autre membres, Adrian Belew (guitare, chant), Julie Slick (basse) et Tony Levin arborant un instrument peu commun le Chapman Stick, sorte de harpe longiligne-basse. Le départ est aussi tonitruant que surprenant, mixant les temps, contre-temps, accélérations, tempo plus lent, sons clairs, puis électriques. Le concert prend ensuite forme avec l’alternance des deux trio (Reuter/Levin/Mastelotto – Belew/Raplh/Slick). Chaque musicien tissa des textures musicales à la fois riches et complexes, naviguant dans un rock hybride débordant vers le jazz, le free-rock, le hard rock ou l’acoustique. Le groupe se permit aussi quelques improvisations. Une musique façonnée par des orfèvres, taillant du sur-mesure pour des oreilles expertes et ne boudant pas sur scène leur plaisir d’en faire la démonstration.

Cliquez sur les images ci-dessous pour les voir en plein écran.