Open top menu

Cascadeur à l'Ouvre-boîte (c) mlms/Oiza

Photos : Cascadeur à l’Ouvre-boîte de beauvais

Photos : Cascadeur à l’Ouvre-boîte de beauvais

Cascadeur était à l’Ouvre-boîte de Beauvais samedi 19 avril. Le chanteur casqué et son groupe masqué ont produit un concert dense, une pop exaltante ponctué de bribes d’humour.

Seule une étoile rouge éclaire la scène, puis des faisceaux de lumière strient la foule, des personnages mystérieux, la tête totalement masquée, avancent vers la scène et éclairent petit à petit l’homme au casque : Cascadeur. Les 5 étranges personnages avec leur combinaison grise et leurs masques de lutteurs mexicains prennent place derrière leurs instruments. Un Thérémin résonne, le piano claque des notes éparses et le show commence. Cascadeur part alors dans une pop lunaire, chante d’une voix perchée accompagnée par les choeurs emportés, lyriques qui n’auraient dépareillés chez les Pink Floyd. Des fulgurances rock’n roll surgissent de temps à autre dans des morceaux exaltés et capiteux. À d’autres moments, le piano et la voix restent seuls à donner l’émotion et le frisson. Alexandre Longo, l’homme derrière le casque, fait quelques pauses pour discuter avec beaucoup de traits d’humour avec un auditoire conquis et charmé par cette pop au lyrisme lunaire et un brin dansant quand le dernier morceau se fait électro-rock. Enthousiasmant. Bonnes nouvelles des étoiles.