Open top menu
Ko Ko Mo clôt en beauté le festival Le blues autour du zinc

Ko Ko Mo clôt en beauté le festival Le blues autour du zinc

Avec une programmation au cordeau, taillée tant dans les racines que dans les virages modernes du blues (rock…), le festival Le blues autour du zinc poursuit son impeccable destinée sur Beauvais, depuis le 16 mars jusqu’au vendredi 25 mars. Ce soir-là, le groupe nantais Ko Ko Mo cloturera une édition riche par son rock puissant extrait de son premier album « Technolicor life » résultat d’années à bruler les planches de leur énergie scénique.

Le duo Ko Ko Mo croque le blues par les racines pour en cracher toute la sève sauvage. Entre Royal Blood et Led Zeppelin, en passant par les envolées vocales à la Jeff Buckley, Ko ko mo envoie du bois sur lequel il souffle les braises d’un rock rougi de fagots psyché 70 et de buches blues.

Le duo nantais Ko Ko Mo a déjà écumé de nombreuses scènes de France, de Navarre et du monde entier (Asie,…) et récolté une réputation de bêtes de scènes bien méritée.

Fort de leur premier album réussi « Technicolor life », le duo Ko Ko Mo mérite le détour par la Maladrerie en cloture du festival Le Blues autour du zinc. Il sera bien entouré par le blues écorché vif de Sate et les mélanges des platines inspirées de Dj Anna Rudy & Dj Paul Lazarus.

À la Maladrerie Saint-Lazare, à partir de minuit