Open top menu

Arnaud Ducret, spectacle comique

Interview : Arnaud Ducret fait son one-man-show à Verberie

Interview : Arnaud Ducret fait son one-man-show à Verberie

Entre la série de France 2, « Parents, mode d’emploi », les répétitions de son spectacle et la tournée, Arnaud Ducret a un emploi du temps bien chargé. Avant son passage à l’espace Dagobert de Verberie, rencontre avec un comédien qui fait aussi du one-man-show.

« Je me lève tous les jours à 6h45 et de 8h à 18h30, je tourne  la série « Parents, Mode d’emploi » et ensuite je répète mon spectacle car je suis en tournée. Je travaille aussi mon nouveau spectacle que je présenterai à Paris, à l’Alhambra, pour 30 représentations à partir du 6 novembre. C’est un mélange d’anciens sketchs retravaillés et de nouveaux. Je suis content de ma nouvelle formule. » Un emploi du temps serré qui le satisfait néanmoins. « Ce n’est pas plus mal. Quand on est dans le speed, on est dans une dynamique.« 

Quand on est dans le speed, on est dans une dynamique

Une énergie scénique que l’on retrouvera sur les planches de la salle Dagobert de Verberie sur lesquelles se produira le comédien samedi 4 octobre au soir. « Je ne connais pas Verberie, c’est çà qui est bien dans les tournées, c’est aussi de découvrir. » Cette venue permettra à l’humoriste de tester son nouveau spectacle. « Comme je suis en train de modifier mes anciens sketchs et de travailler des nouveaux, ce sera à la fois le spectacle « J’me rends » et des nouvelles vannes. Je continue d’avancer et de peaufiner ma formule. Et cette date me permettra de le faire. » Arnaud Ducret a commencé à écrire ses premiers sketchs avec Jérome Commandeur et poursuit aujourd’hui avec un autre auteur qui s’appelle Marco. « J’ai un co-auteur superbe, qui a le sens de la vanne comme j’aime, donc c’est super. On travaille dans le même sens. C’est comme avec une fille, où ça passe ou ça casse. » Mais l’homme ne se considère pas comme un humoriste.

J’ai envie de  continuer à vivre ce rêve que j’avais quand j’étais gosse. J’ai beaucoup de chance

. « Je suis comédien, je fais du one-man-show car cela fait partie du métier. Je fais des fictions télévisuelles, du cinéma et même du doublage de voix comme pour l’Aventure Lego. Tout çà, c’est le métier de comédien, cela va ensemble. Le one-man-show, c’est un peu un rêve de gosse, ce sont les sketchs d’Albert Dupontel et de Gad Elmahed qui m’ont donné envie d’en faire ». Les succès de la série Parents, mode d’emploi et du film Les Profs lui ont permis de toucher un  public plus large. « Avec le film « Les profs », j’ai touché les enfants, et avec « Parents, mode d’emploi », je touche non seulement les parents mais aussi les grand-parents, j’ai une place qui s’élargie. » Même s’il jure qu’il ne fera plus le prof de sport pour ne pas être cantonné à une image ou à une sorte de rôle, il participera néanmoins à la suite du film et a plein de projet en poche. « On va tourner prochainement « Les Profs 2 » et j’ai un autre film en projet. De plus, la série « Parents, mode d’emploi » fera l’objet d’épisodes plus long, des 26 minutes en prime-time. » Comédien complet, Arnaud Ducret chante et danse également sur scène. « Je chante sur scène, car j’ai commencé par une comédie musicale à l’âge de 13 ans. Je fais aussi du beatboxing avec séquenceur. Je suis un homme heureux actuellement. J’ai envie de  continuer à vivre ce rêve que j’avais quand j’étais gosse. J’ai beaucoup de chance. » En pleine dynamique, le comédien ne boude pas son plaisir et risque de provoquer le notre samedi soir. « J’aime mouiller la chemise, me donne à 100%« 

Spectacle – Humour
Samedi 4 octobre – 20h30
Salle Dagobert – Verberie
Renseignements 

oizaman
Ecrit par oizaman